La mauvaise saison nous permet de retrouver de nombreux oiseaux dans nos jardins. Si, de plus, nous leur apportons un peu de nourriture, le spectacle est encore plus intéressant. Vous les retrouverez dans cette rubrique. La liste n'est peut-être pas exhaustive, si vous en voyez d'autres, faites-nous le savoir.

LES MESANGES

 

 

Ces oiseaux sont bien connus, plutôt sédentaires.

Ils se nourrissent de graines, s'insectes de fruits.

Ils sont très utiles dans un jardin en régulant les populations d'insectes.

Il ne fut pas hésiter à multiplier le nombre de nichoirs pour les accueillir et à leur apporter de la nourriture à la mauvaise saison.

 

Nous avons pu observer la mésange bleue, la mésange charbonnière et la mésange à longue-queue, plus discrète et toujours en bande.

LE ROUGE-GORGE

 

Si vous jardinez, il vous est familier. Il adore nous suivre lorsque nous travaillons  la terre. Il est en quête d'insectes, de vers, de gastéropodes. C'est un oiseau solitaire, farouche, aisément repérable grâce à son plastron très coloré. 

LE CHARDONNERET ELEGANT

 

Elégant, ça c'est sûr! C'est une beauté et il peut rivaliser sans problème avec les oiseaux exotiques.

Il cherche volontiers sa nourriture dans les chardons, les bardanes .... d'où son nom.

Ce charmant volatile apprécie aussi nos mangeoires.

On le voit beaucoup en bandes de plusieurs individus. Mâle ou femelle? Il n'y a pas moyen de les distinguer.

 

LES ROUGEQUEUES

 

Petit passereau discret, le rougequeue nous quitte l'hiver pour aller se réchauffer en Afrique.

Il nous revient au printemps pour nicher.

On le voit souvent seul, bien dressé sur ses pattes, et agitant sans cesse sa queue.

Il se nourrit essentiellement d'insectes, voire de baies.

Le rougequeue noir est assez fréquent car il construit volontiers son nid dans des trous de murs.

Son cousin à front blanc est plus rare, il préfère l'abri des zones boisées.

 

 

LE VERDIER

 

On trouve cet oiseau à peu près dans tous les environnements.

Il se nourrit de graines et de baies et apprécie le contenu de nos mangeoires.

Il construit son nid dans un arbre, un buisson.

Il est toujours en alerte et est amusant à observer lorsqu'il se nourrit : il défend ses graines de tournesol avec une détermination farouche!!

 

 

LE GROSBEC CASSE-NOYAUX

 

Il habite surtout dans les forêts de feuillus, mais ne dédaigne pas nos mangeoires.

Son nom vient du fait que son bec puissant lui permet de casser des noyaux, surtout de cerises.

C'est un oiseau de bonne taille, très farouche et toujours aux aguets.

Il se signale à l'envol par un signal blanc au nivau de sa courte queue.

C'est un oiseau qui se nourrit de fruits, de baies et d'insectes.

 

LA SITTELLE TORCHEPOT

 

C'est un oiseau sédentaire.

On le remarque par sa posture, souvent tête en bas, sur les troncs des arbres.

Sa  tête semble soulignée par un trait d'eye-liner caractéristique.

Pourquoi ce nom de torchepot : c'est simple, l'oiseau est capable d'adapter un trou d'arbre ou de nichoir à ses besoins en faisant de la maçonnerie avec de la boue.

La sittelle se nourrit d'insectes et de graines dures.

Elle visite volontiers nos mangeoires.

 

LE MERLE NOIR

 

On le reconnait aisement avec son plumage noir et son bec jaune. C'est un mâle.

La femelle, comme souvent chez les oiseaux, est plus discrète : plumage brun clair, bec beige.

Ces oiseaux sautillent souvent dans nos pelouses pour chercher des  vers de terre. Ils se nourrissent aussi volontiers d'insectes et de baies.

Intelligents et peu farouches, le merle fait partie des oiseaux familiers.

 

 

LA HUPPE FASCIEE

 

 

Elle nous rend visite d'avril à septembre pour faire ses petits.

Son cri "Oupp-oupp-oupp" est très caractéristique.

Elle se nourrit essentiellement de vers et d'insectes.

Après avoir assuré sa descendance, la huppe repart hiverner en Afrique

LE PIC EPEICHE

 

Cet oiseau très coloré habite le plus souvent dans les endroits boisés, plus particulièrement où grandissent des conifères.

Il se nourrit d'insectes, de graines de pin, parfois d'oeufs et d'oisillons. Il peut décider de fréquenter  nos mangeoires.

Il est capable de récupérer les graines de pin en coinçant les pommes de pin dans un creux d'arbre ou une fente d'écorce. Si vous observer une pomme de pin fichée dans un tronc, c'est l'oeuvre du pic épeiche!

LA TOURTERELLE TURQUE

 

Cette élégante tourterelle a récemment colonisé l'Europe en provenance du sud-est.

C'est maintenant un oiseau sédentaire.

Elle est essentiellement végétarienne : graines, plantes. On la trouve souvent en bande autour des champs et des silos.

Si vous avez des poules, elle viendra récupérer ce qui n'est pas mangé.