HISTOIRE D'HIER

ET D'AUJOURD'HUI en quelques chiffres

En 1310, notre village s'appelait Saint Front de la Cremsa.

 Puis en 1364, il prit le nom de Sanctus Fronto prope Muchydanum.

La commune a ainsi changé de noms à plusieurs reprises.

Saint Front de Pradoux signifie Saint Front des petits prés.

 

L'église:

Elle remonte au 11ème siècle et elle a dû en remplacer une plus ancienne.

La commune tirerait son nom de Saint Front, né en Orient de parents israélites, qui a été envoyé par Saint Pierre évangéliser les Pétrocoriens, peuplade vivant en Périgord. Il a été le premier évêque de la région et aurait habité la grotte sur laquelle l'église est édifiée.

Autrefois, un pélerinage avait lieu le jour de Saint Front pour demander la guérison de maladies et plus particulièrement de l'épilepsie. 

L'église possède un mobilier ancien: rétable en bois sculpté du 18ème siècle, statue de la vierge en bois sculpté et doré.

L'église est bâtie selon un plan cruciforme, la chapelle du nord s'est partiellement écroulée en 1946, le choeur date du 15ème siècle, la chapelle sud remonterait au 16ème siècle, le clocher est entièrement moderne.

 

Le Presbytère:

Cette bâtisse a été construite au début du 18ème siècle.

Propriété de l'abbé Gonthier, elle est transmise à son décés à des laboureurs à bras de Sourzac, sans que l'on sache comment ils ont pu l'acquérir.

Aprés de multiples rebondissements, le presbytère est à nouveau habité par des prêtres jusqu'en 1928.

Puis le nouveau Maire, Maxime Simon, décide d'y installer la Mairie, une salle devient salle des fêtes et le reste du bâtiment est loué à des particuliers.

En 1970, la Mairie et la salle des fêtes sont transférées sur la place et il faudra attendre  l'an 2000 pour que sous l'impulsion de Mme Marie-Andrée BECHAUD et son Conseil Municipal, la Mairie retrouve ces murs.

Le bâtiment est inscrit par arrêté du 04 février 1974 à l'inventaire des Monuments historiques.

 

Les Maires:

DESSOUDEIX Pierre (1790-1793)

MIGNOT Jean (1793-1795)

LACHAUD Martial (1795-1798)

DESSOUDEIX Pierre (1798-1827)

DERECLUS Jean-Marie (1827-1829)

BONNET Jean (1828-1832)

CRABANAC Guy (1848-1870)

SANDILHON Delphin (1870-1871)

CRABANAC Sicaire (1871-1876)

BERNARD Raoul (1876-1884)

RIGAILLAUD Alphonse (1884-1908)

DEFFARGES Marc (1909-1925)

RIGAILLAUD Jean (1925-1929)

SIMON Maxime (1929-1931)

MEYTADIER Pierre (1931-1944)

GABOREAU Armand (1944-1945)

BOURDILLOU Clotaire (1945-1965)

LAURIERE Albert (1965-1989)

PRALONG Francis (1989-1995)

BECHAUD Marie-Andrée (1995-2014)

CROUZILLE Pierre-André (2014-

Au 1er janvier 2012, la commune comptait 1128 habitants pour une superficie de 901 hectares.

La densité est de 122.5 hab /km².

Il y a 591 logements (contre 497 en 1999), soit une hausse de presque 19% en 10 ans.

 

La population se répartit comme suit:

0 à 14 ans: 16.8%

15 à 29 ans: 10.3%

30 à 44 ans: 19.55%

45 à 59 ans: 17.6%

60 à 74 ans: 21%

75 à 89 ans: 13.85%

90 et plus: 0.95%

 

Saint Front de Pradoux est situé dans le Périgord blanc, sur la rive droite de l'Isle. La commune est rattachée administrativement à l'arrondissement de Périgueux qui se trouve à 50 kms au nord est et au canton de Mussidan, qui se situe à 5 kms au sud